Poésie

Rédemption

Hommes aux mains sanglantes,

Hommes sans état d’âme,

Nous étions perdus sans espérance.

Fixant l’horizon lointain,

A l’ombre duquel s’effritaient nos espoirs.

Au fond de l’angoisse,

Vivant à trépas,

Dans une vie d’errance,

Le monde nous avait ravi,

Le prix de nos âmes.

Tourmentés à l’infini,

Dans nos nuits noires,

Dans nos pensées noires,

Se déroulait le tapis amer,

De nos larmes noires.

Enchaînés aux vices,

Prisonnier du luxe,

Mauvaise fortune, acquise sans mérite,

Dérive après dérive,

Sur le sentier de nos vies perdues,

On pleurait pour un messie.

A la croisée des chemins,

Dans la pénombre de nos destins,

Une croix a surgi,

Criant au salut,

Avec pour bannière l’amour,

Pour étendard la grâce,

Pour tanière la foi

Et pour demeure la paix,

Embrassant nos larmes,

Sauvant nos âmes,

Et nous transportant jusqu’aux cieux,

Infinis de sa gloire.

Je partage !

Laisser un commentaire