INTERVIEW AVEC ALAN D. NKOY

“Le singulier attire plus l’attention que le commun. Il faudrait sortir des sentiers battus, briser les codes et faire en sorte que son livre respire le plus possible sa singularité et sa particularité.”

Bonjour à tous, après une courte pause, nous vous revenons avec beaucoup d’enthousiasme. Un enthousiasme débordant d’avoir pénétré les coulisses d’un éditeur. Un éditeur pas comme les autres.
Pour cette nouvelle interview, plume-royale met en lumière Alan D. NKOY, CEO de la structure KINGDOM ÉDITIONS, une maison d’édition prometteuse que vous (re)découvrirez dans cette interview.
Visionnaire, passionné, perspicace et efficace, Alan nous dévoile son parcours ainsi que des informations intéressantes sur le fonctionnement du monde éditorial.
J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir au travers d’Alan qui sont les éditeurs et ce qu’ils font de leurs journées.

Bonjour Alan, peux-tu brièvement te présenter pour les lecteurs qui ne
te connaissent pas ?

Bonjour, je suis Alan D. NKOY, CEO de la maison d’édition KINGDOM ÉDITIONS.

Alan, es-tu devenu éditeur par passion, par curiosité ou par vision ?

Par passion oui, par curiosité, pas du tout, par vision oui.
Par passion parce que mon cœur bat pour l’édition. Généralement, quand on parle des femmes de la vie d’un homme, on voit la mère, l’épouse et la sœur. Moi, si je dois parler des femmes de ma vie, je verrais la mère, l’épouse, la sœur et l’édition.
Par vision parce que je pense que le développement de nos nations passe par l’édition. Les nombreuses dissemblances qu’on trouve entre les individus et entre les nations en termes de développement ont pour racine la connaissance. La connaissance que possèdent les uns et à laquelle les autres n’ont pas encore accès et l’un des moyens par excellence pour la transmettre, c’est le livre. L’éditeur est un acteur phare du développement d’un pays, car il y contribue de manière active par la transmission des connaissances au travers des livres qu’il produit.

Qu’est-ce qui t’as donné envie de travailler dans l’édition ?

Ma frustration, ma vocation

C’est parti du fardeau que j’ai pour le développement de ma nation le Congo, et c’est aussi le fruit d’une frustration. Comme le dit le célèbre Roland DALO, “derrière notre frustration se cache parfois notre vocation : Ma frustration, ma vocation.”
Lorsque j’ai voulu publier mon livre, je n’ai pas trouvé une maison d’édition à même de m’accompagner dans ce sens-là. C’était une frustration pour moi que dans un pays comme le mien, on ait du mal à trouver des éditeurs qui puissent accompagner les auteurs dans leurs aventures littéraires. C’est cela qui m’a poussé à me lancer dans le monde de l’édition.

En quelle année as-tu ouvert ta maison d’édition et quel a été ton parcours pour y arriver ?

Officieusement, KINGDOM ÉDITIONS existe depuis 2016, mais officiellement depuis 2017. C’est en 2017 qu’on nous a octroyé des bureaux ainsi qu’un siège social bien établi au centre-ville de Kinshasa.
J’ai suivi un cursus scolaire qui s’est soldé par un diplôme de Master en gestion des affaires. Diplôme qui m’est d’une grande utilité présentement, car il faut le noter, une maison d’édition, c’est une entreprise. En parallèle, j’ai suivi quelques formations dans le monde de l’édition, ce qui m’a permis d’emmagasiner les connaissances dont j’avais besoin pour me lancer à mon tour.

Avec la révolution digitale, on voit de plus en plus en plus naître des maisons d’éditions, quelle est la particularité de KINGDOM EDITIONS ? En quoi se démarque t-elle des autres maisons d’éditions ?

Dans ce monde digital où tout va très vite, il faut très rapidement captiver l’attention des gens. On constate que le divertissement a pris une place considérable dans le monde et notre stratégie n’est pas forcément d’aller à contre-courant.
Notre effort consiste plutôt à nous adapter à ce monde afin d’offrir aux lecteurs une alternative ludique. Une alternative qui puisse être aussi édifiante que ludique. En plus de cela, nous proposons aux lecteurs plusieurs longueurs de livres (des longs livres, gros, volumineux, bref, très bref, etc.). On est aussi à la pointe de la technologie avec le livre en ligne, le service d’impression à la demande, le service de livraison à domicile. À KINGDOM ÉDITIONS, il y a cet effort à être moderne et innovant et à faire en sorte que le marché du livre au Congo ne reste pas en arrière, mais suive le rythme des avancées technologiques dans le monde.

Il y a une question que je me suis toujours posée : c’est celle de savoir sur quelles bases ou critères, une maison d’édition définit sa ligne éditoriale ?

La ligne éditoriale peut être définie soit sur base des critères moraux lytiques, soit thématiques, soit sur base des critères formels selon le domaine sur lequel on veut se focaliser. Notre ligne éditoriale a été définie sur base des critères moraux lytiques. Nous publions ce qui est moralement sain. Notre code de morale, c’est la Bible, les valeurs et les principes bibliques.

Alan, il me semble que tu es en même temps auteur et éditeur, dis-nous : comment arrives-tu à te mouvoir entre ces deux casquettes sans te sentir dépassé ?

C’est une question pertinente, c’est vrai que les deux activités ont des points de divergence, donc exigent certaines qualités qui diffèrent les unes des autres. Toutefois, ils ont aussi des points similaires, qui pour moi facilitent la gestion de ces deux casquettes. Quand on est éditeur, on lit beaucoup, on lit beaucoup les autres.
Je suis auteur à temps plein et éditeur à temps partiel. L’auteur que je suis se nourrit de l’éditeur que je suis en lisant les autres. L’auteur que je suis nourrit aussi l’éditeur que je suis, car la rigueur de l’auteur que je suis anime l’éditeur que je suis. Autant je recherche de l’excellence dans mes livres, autant je la recherche dans les livres des autres. Je suis un meilleur éditeur parce que je suis un bon auteur.

Si tu devais faire un choix entre être auteur et être éditeur, que choisirais-tu ?

(Rires) Si je devais choisir, je choisirais d’être éditeur-auteur, simplement parce que j’aime tout autant le fait d’éditer des livres que d’en écrire. Je suis tout autant passionné par l’édition que par l’écriture, donc il n’y a pas une préférence particulière.

Pourrais-tu nous donner le titre d’un ouvrage donc tu es l’auteur et nous dire ou est-ce qu’on pourrait se le procurer ?

LE PLUS GRAND SECRET SUR TOI répondre aux 7 plus importantes questions de la vie. Le livre est disponible sur Amazon et sur le site de la maison d’édition https://kingdom-dna.com/ Vous le trouverez aussi dans nos locaux KINGDOM ÉDITIONS situés à KINSHASA au Gombe, 72 bis, Ave De La Paix, Congo-Kinshasa. La version anglaise est également disponible sur Amazon. Un merveilleux ouvrage, certainement le plus beau, le plus profond et le plus intéressant que vous ayez jamais lu. (Rires)

Quelles conseils donnerait-tu à un auteur qui veut se faire publier par KINGDOM EDITIONS ?

Le singulier attire plus l’attention que le commun. Il faudrait sortir des sentiers battus, briser les codes et faire en sorte que son livre respire le plus possible sa singularité et sa particularité. J’ajouterais aussi de ne pas faire de l’éditeur son premier lecteur. Se faire lire et relire par ses proches avant tout envoie de manuscrit.

Quels sont les trois livres qui t’ont le plus marqué en tant que lecteur ?

Le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry à cause de son ingéniosité, de sa virtuosité; Une Vie motivée par l’Essentiel de Rick Warren, qui a profondément changé ma manière de voir, de concevoir et de percevoir la vie; ensuite la Bible, pour deux raisons, tout d’abord à cause de l’impact positif qu’elle a eu dans ma vie, et à cause de sa complexité, de sa beauté — c’est un véritable chef-d’œuvre. Un dernier ouvrage que j’aimerais citer (c’est un bonus), Les Mots d’amour de Kevin Ibongya, un auteur à la plume en or, qui fait des choses exceptionnelles et mérite d’être lu.

Dis-nous Alan, on a tendance à s’imaginer que la vie des éditeurs tournent uniquement autour des livres, mais je suppose que tu dois avoir d’autres passions, pourrais-tu les partager avec nous ?

C’est vrai que le public a une image assez caricaturale des éditeurs et des écrivains. On s’imagine que ce sont des personnes qui vivent isolées en parcourant la nature à la recherche de l’inspiration… mais, ce n’est pas juste. Être éditeur est un métier comme un autre. Les éditeurs sont des personnes comme toutes les autres. En ce qui me concerne, je suis aussi passionné par le sport, particulièrement le foot. J’aime autant le voir que le pratiquer. J’aime aussi voyager, faire des découvertes, aller à l’aventure.

KINGDOM ÉDITIONS reçoit-elle toujours des manuscrits ?

La réception des manuscrits est ouverte durant toute l’année. Écrivez-nous sur notre e-mail : contact@kingdom-dna.com, ou visitez notre site https://kingdom-dna.com/ pour autres informations.

Pour finir, quelle est ta citation préférée ?

C’est compliqué pour moi d’en détacher une car plusieurs me sollicitent en même temps. J’ai choisi une, c’est celle du docteur Myles Munroe :

La plus grande tragédie, ce n’est pas la mort, mais une vie sans but, sans objectif, sans raison d’être.

Myles Munroe

Merci, Alan pour cette interview.

Propos recueillis et édités par Carlyne N.M.


Facebook
WhatsApp
Twitter
Email
Print

1 réflexion sur “INTERVIEW AVEC ALAN D. NKOY”

Laisser un commentaire

GUIDES PRATIQUES

Soyez le premier à être informé de la publication de nos derniers guides

%d blogueurs aiment cette page :