Mes textes,  Roman

EXTRAIT-POUR L’ETERNITE

David se dirigeait d’un pas précipité vers la sortie de la cathédrale lorsqu’il l’aperçut. Sa silhouette frappa son regard. Ce n’était pas à cause de sa tenue car, sa toilette était tout ce qu’il y’avait de plus simple.

Elle était vêtue d’une robe rouge qui lui descendait aux genoux. Sa coupe sage au niveau des épaules laissait entrevoir la peau douce de son cou gracile. Ce n’étaient pas non plus du fait de ces jolies pommettes saillantes qui ornaient ses joues, ni de ce délicat petit menton décoré d’un léger creux.

Son regard s’attarda sur ses lèvres à la courbe pleine et délicate, qui se retroussèrent à cet instant sur un léger sourire. Il suivit la ligne droite de son nez et se perdit finalement dans ses prunelles.

Elle avait des yeux vifs et malicieux, marqués d’une pureté et d’une innocence charmantes.

Le temps lui semblait avoir suspendu son envol entre lui et cette belle jeune femme, qui avait, d’un simple regard, ravi son cœur.

David fit un pas dans sa direction, quand un jeune homme interpella subitement la jeune femme.

« Jemima ».  Elle se hâta à la rencontre de celui-ci avec un large sourire.

« Jemima, la colombe », laissa échapper David dans un murmure, tandis que la silhouette de celle-ci s’évaporait à l’horizon.

Je partage !

Laisser un commentaire